INPV
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural et de la Pêche
Institut National de la Protection des Végétaux " INPV "

Surveillance et lutte contre le moineau espagnol CAMPAGNE 2019

Le dispositif de surveillance et de lutte contre le moineau espagnol au titre de la campagne 2019 a été progressivement mis en place au niveau des zones céréalières précoces puis au niveau des zones tardives, afin de repérer les premiers arrivages de ce volatile et intervenir au moment propice.

Les wilayate concernées par la surveillance sont celles habituellement envahies par ce fléau à savoir : Tiaret, Tlemcen, Saïda, Sidi Bel Abbés, Chlef, Ain Defla, Mascara, Relizane, Mila, Constantine, Djelfa, Bouira, Médéa, Sétif, Ain Timouchent, Oum Bouaghi, Mostaganem, Guelma, Oran,  M’sila et Souk Ahras.

Les prospections ont révélé les premières manifestations du moineau espagnol  au niveau de la wilaya de Guelma (Commune de Ain Regada), le 11 avril 2019 et se sont étendues  par la suite aux autres wilayate de : Tiaret (Commune de Rahwia), Relizane (Communes Oued slem,  Mendes et Ouled aiche), Chlef (Commune de Labiodh medjadja), Oum El Bouaghi  (Commune de Ain M’lila), Bouira (Commune d’ El Esnam), Sidi Bel Abbes (Communes Telagh) et Souk Ahras (Communes  de Taoura).

Toutefois, la majorité de ces signalisations restent faibles et sporadiques et ne nécessitent pas d’intervention.

Actuellement, le moineau est au stade biologique ponte et couvaison dans les wilayate précoces de l’Ouest du pays et le centre, alors qu’au niveau de l’Est,  ce volatile  est au stade accouplement et confection des nids.

Il est à rappeler, que le moineau espagnol est un volatile migrateur, passant l’hiver dans les zones des hauts plateaux et les portes du désert  avec un retour massif aux zones céréalières particulièrement de l’Ouest du pays (SBA, Tiaret,  Relizane, Saida, Oran, Ain Timouchent et Tlemcen) vers le mois d’Avril et mai.

Au printemps, cette espèce d’oiseau se regroupe et grégarise en formant des colonies d’environ 20.000 individus voraces induisant une grande perte à la production agricole.

Les dégâts enregistrés sont commis sur fruits et légumes ; mais ce sont les cultures céréalières qui subissent le plus de pertes. En effet, lors de la prise de nourriture par ces moineaux, chaque prélèvement fait tomber environ 5 à 10 grains par terre.

La stratégie de lutte adoptée par l’INPV pour faire face à ce fléau reste mécanique, elle consiste à détruire les nids dans les nichoirs.

Cette technique, se fait à l’aide de perches manipulées par des agriculteurs potentiels appuyés par les agents de l’INPV en cas de nécessité. Elle est pratiquée durant la période de reproduction au plus tard avant l’envol des oisillons afin de réduire considérablement leurs nombres et protéger la production céréalière.

Les opérations de dénichage ont été menées uniquement au niveau de la wilaya  de Relizane où les infestations risquaient d’engendrer d’importants dégâts en absence d’intervention.

Un total de 1.020 nids  a été détruit  par les agriculteurs potentiels au niveau  des  communes de Mendes et Ammi Moussa.

INPV © 2019 inpv

Warning: require_once(institut/xlmrpc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/inpv/public_html/index.php on line 16

Fatal error: require_once(): Failed opening required 'institut/xlmrpc.php' (include_path='.:/usr/lib/php:/usr/local/lib/php') in /home/inpv/public_html/index.php on line 16