INPV
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural et de la Pêche
Institut National de la Protection des Végétaux " INPV "

Situation relative au criquet pèlerin (Situation arrêtée le 15 Septembre 2019)

 

Les opérations de surveillance contre le criquet pèlerin assurées par cinq (05) équipes terrestres et deux (02) équipes aériennes couvrant les secteurs d’In Guezzam, Tin Zaouatin, Hoggar, Silet, Adrar et Bordj Badji Mokhtar, depuis le mois d’août 2019 ont permis de localiser des présences acridiennes insignifiantes  au niveau de M’Guiden au nord d’Adrar et Silet au sud-ouest de Tamanrasset.

La chute des pluies estivales générées par la remontée du Front Intertropical (FIT) se poursuit au niveau de la bande de l’extrême sud. En effet, des quantités  importantes ont été enregistrées durant la première quinzaine du mois de septembre 2019 provoquant l’écoulement de plusieurs oueds. Cette situation météorologique a accéléré la reprise de la végétation annuelle indispensable au développement et à la reproduction des criquets.

Au niveau de la région occidentale, les prospections terrestres réalisées au niveau du nord-est du Tchad et le sud de la Mauritanie, n’ont révélé aucune activité acridienne particulière dangereuse pour l’Algérie.

Par contre au niveau de la région centrale, la situation acridienne demeure marquée par la signalisation de quelques essaims en Éthiopie, de bandes larvaires et de groupes denses  du criquet pèlerin au Yémen, Soudan, Érythrée  et en Somalie. De nouvelles superficies ont été traitées dans cette région portant le cumul des superficies traitées depuis janvier 2019 s’élève à 1.129.991 ha.

 

 

PRÉVISIONS POUR L’ALGÉRIE               

Les régions de l’extrême sud et du Hoggar abritant les foyers de reproduction du criquet pèlerin pourraient recevoir d’avantage des pluies saisonnières estivales.

Les principaux oueds constituant les biotopes naturels de reproduction situés entre la bande de l’extrême sud et le Hoggar, renfermant les conditions écologiques favorables pourraient abriter des reproductions à petite échelle des populations acridiennes autochtones durant la saison automnale 2019.

Aussi, les périmètres agricoles irrigués du Sahara central pourraient permettre aux populations acridiennes sédentaires de se reproduire durant les prochains mois.

INPV © 2019 inpv

Warning: require_once(institut/xlmrpc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/inpv/public_html/index.php on line 16

Fatal error: require_once(): Failed opening required 'institut/xlmrpc.php' (include_path='.:/usr/lib/php:/usr/local/lib/php') in /home/inpv/public_html/index.php on line 16