République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural et de la Pêche
Institut National de la Protection des Végétaux

Situation relative au criquet pèlerin (Situation arrêtée au 02 Février 2017)

la surveillance et la lutte contre le criquet pèlerin se poursuit au niveau des wilayas d’Adrar, Béchar, Tamanrasset et  Illizi par un dispositif composé de quatre (04) équipes terrestres de prospections et d’interventions.

A ce jour,  près de 100.000 ha ont été prospectées, sans la détection d’aucune activité significative au niveau de toutes les wilayas sahariennes abritant les zones de reproduction du criquet pèlerin. Cependant, les conditions écologiques demeurent, en général, favorables au développement des criquets.

Au niveau de la Mauritanie, Après la recrudescence acridienne des mois d’octobre, novembre et décembre 2016 enregistrée au niveau du centre et du nord-ouest, la situation acridienne est devenue calme tout le mois de janvier 2017.

Concernant la région centrale, une forte activité acridienne est en cours au sud-ouest de l’Arabie Saoudite où les traitements se poursuivent contre les infestations composées de bandes larvaires et de groupes d’ailés immatures.

 

Prévisions de l’évolution de la situation acridienne en Algérie

Malgré la présence de la végétation verte au niveau des zones prospectées, aucune reproduction acridienne n’est attendue durant cette période hivernale à cause des basses températures qui caractérisent actuellement les wilayas sahariennes.

Aussi, compte tenu de la recrudescence acridienne qui a caractérisé le centre et l’ouest de la Mauritanie durant les mois d’octobre et décembre 2016, l’Algérie pourrait recevoir des groupes acridiens denses à partir du nord de ce pays dès le mois de février 2017.

INPV © 2017 inpv