INPV
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural et de la Pêche
Institut National de la Protection des Végétaux " INPV "

Situation relative au criquet pèlerin (Arrêtée le 07 Décembre 2017)

SITUATION ACRIDIENNE ET ÉCOLOGIQUE

Le dispositif antiacridien déployé depuis la phase automnale, a été allégé au niveau des zones de l’extrême sud suite au dessèchement de la végétation et l’absence du criquet. Il opère actuellement avec trois (03) équipes terrestres déployées dans les zones qui renferment encore des conditions écologiques favorables notamment au niveau des périmètres agricoles des wilayas de  Tamanrasset, Adrar et Illizi.

Les prospections réalisées ont permis de localiser des présences acridiennes composées d’ailés matures isolés du criquet pèlerin au niveau des wilayas d’Adrar et de Tamanrasset. Aussi des infestations de Locusta migratoria ont été signalées et traitées au niveau des périmètres agricoles de la wilaya d’Adrar.

La situation acridienne au niveau des pays limitrophes, excepté, la signalisation des présences des ailés solitaires au nord du Tchad et au centre de la Mauritanie, l’activité du criquet pèlerin est calme dans tous les pays de cette région.

PRÉVISIONS                 

Les basses températures et le dessèchement de la végétation annuelle vont limiter considérablement l’activité acridienne au niveau des biotopes naturels du sud algérien. Cependant, les périmètres agricoles pourraient permettre aux populations acridiennes existantes de se développer au profit des microclimats favorables. Par conséquent, vu le faible potentiel acridien signalé durant les phases estivale et automno-hivernale 2017, la situation acridienne devrait rester calme jusqu’au printemps 2018.

 

 

 

 

 

INPV © 2017 inpv