; charset=UTF-8" /> Situation de l’activité du criquet pèlerin, criquet marocain et autres acridiens arrêtée au 11 juin 2020 - INPV INPV
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural.
Institut National de la Protection des Végétaux " INPV "

Situation de l’activité du criquet pèlerin, criquet marocain et autres acridiens arrêtée au 11 juin 2020

  1. CRIQUET PELERIN

– SITUATION ACRIDIENNE ET ÉCOLOGIQUE AU NIVEAU NATIONAL

La surveillance contre le criquet pèlerin se poursuit au niveau des wilayas d’Adrar, Tamanrasset, Bechar et  Illizi par un dispositif composé de six (06) équipes terrestres de prospections et d’interventions.

Depuis le début de cette campagne printanière,  près de 27.562 ha ont été prospectés, avec la détection de présences acridiennes composées d’ailés matures et matures au niveau des wilayas d’Adrar et de Tamanrasset. La végétation annuelle est en dessèchement avancé au niveau des biotopes naturels et persiste verte à l’intérieur des périmètres agricoles irrigués.

 

  • SITUATION ACRIDIENNE AU NIVEAU REGIONAL ET INTERNATIONAL

Au niveau de la région occidentale, la situation acridienne demeure calme au niveau des pays de cette région.

Par contre, au niveau de la région centrale, l’activité acridienne est marquée par la signalisation de présence de plusieurs bandes larvaires au Kenya, l’Ethiopie et la Somalie. Cette présence acridienne est le résultat de la reproduction en cours de la deuxième génération.

Au niveau des pays de la mer rouge et ceux du Golf persique les présences acridiennes composées d’essaims et de groupes d’ailés demeurent observées au niveau de l’Inde, Pakistan, Yémen, l’Arabie Saoudite.

Les interventions aériennes et terrestres se poursuivent au niveau des pays concernés, portant le cumul des superficies traitées à 809.300 ha, depuis le début du mois de Janvier 2020.

 

  • PREVISIONS

Le début de la saison des pluies de mousson en relation avec la remontée du front intertropical (FIT) au niveau des régions méridionales pourrait provoquer le déplacement des populations acridiennes autochtones solitaires issues de la reproduction printanière au niveau du Sahara central vers les biotopes de reproduction estivale de l’extrême sud limitrophes avec le Niger et le Mali.

Aussi, le risque de migration des populations acridiennes à partir des pays de la corne d’Afrique vers le Soudan durant le mois de juin 2020 demeure toujours d’actualité. Ce scénario pourrait constituer une menace directe aux pays de la région occidentale durant la période estivale 2020, notamment en cas d’infiltration au centre–est du Tchad des populations acridiennes en provenance de l’ouest du Soudan.

  1. CRIQUET MAROCAIN ET AUTRES ACRIDIENS

La surveillance contre le criquet marocain et les sauteriaux se poursuivre au niveau des wilayas céréalières abritant les foyers classiques de reproduction et du développement de ces insectes.

La surveillance a permis de localiser de faibles présences acridiennes notamment au niveau des wilayas de Sidi Bel Abbés et de Batna.

Les premières opérations de traitement ont été entreprises contre les infestations larvaires du criquet marocain localisées sur 24 ha au sud de la wilaya de Sidi Bel Abbés.

INPV © 2020 inpv

Warning: require_once(institut/xlmrpc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/inpv/public_html/index.php on line 16

Fatal error: require_once(): Failed opening required 'institut/xlmrpc.php' (include_path='.:/usr/lib/php:/usr/local/lib/php') in /home/inpv/public_html/index.php on line 16