; charset=UTF-8" /> Situation acridienne et écologique en Algérie et au niveau de la région occidentale - INPV INPV
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural.
Institut National de la Protection des Végétaux " INPV "

Situation acridienne et écologique en Algérie et au niveau de la région occidentale

 

la surveillance et la lutte contre le criquet pèlerin se poursuit au niveau des wilayas d’Adrar, Tindouf, Béchar, Tamanrasset et  Illizi par un dispositif composé de (09) équipes appuyées par (09) unités de veilles.

Au cours de la semaine passée (13/21 avril 2016), les prospections réalisées sur 6.345 ha  au niveau des wilayas sahariennes montrent que les conditions écologiques  sont toujours favorables au développement et à la reproduction du criquet pèlerin  notamment au niveau du sud de Tindouf, Béchar et les périmètres irrigués d’Adrar (Cf. Carte 1).

 

La poursuite de signalisation de faibles présence  d’ailés  solitaires dispersés au niveau d’Adrar, Reggane, In Salah, Ahnet et au sud-ouest du Hoggar, était la principale caractéristique de la situation acridienne durant la semaine écoulée (Cf. Carte 2).

 

Au niveau des pays limitrophes, les traitements se poursuivent contre les signalisations composées de larves et d’ailés au niveau de la Mauritanie et le Sahara Occidental. Cependant, au niveau du nord Niger, du Mali et  du Tchad, la situation acridienne est calme.

Au niveau des pays de la région central (mer rouge), la situation relative au criquet pèlerin est intense. En effet, elle se caractérise par la signalisation  au Yémen de la présence de plusieurs groupes d’ailés et des essaims le long de la côte méridionale entre Arkha et Bir Ali (Cf. Carte 3).

Pour faire face à toute éventualité, les services de l’INPV suivent de près  l’évolution de la situation écologique et acridienne au niveau de la Région et maintiennent un contact permanent avec les services des autres pays.

Prévisions

Le risque d’infiltration en Algérie des populations acridiennes en provenance du nord de la Mauritanie et du Sahara Occidental, sous forme de petits groupes persiste encore en raison de la poursuite des signalisations de bandes larvaires et des ailés matures au niveau des régions infestées. Pour réaliser d’éventuels traitements, les wilayas concernées sont dotées de moyens de surveillance et de lutte appropriés.

 

Capture1Capture3

Télécharger l’article

 

 

 

INPV © 2022 inpv

Warning: require_once(institut/xlmrpc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/inpv/public_html/index.php on line 16

Fatal error: require_once(): Failed opening required 'institut/xlmrpc.php' (include_path='.:/usr/lib/php:/usr/local/lib/php') in /home/inpv/public_html/index.php on line 16