; charset=UTF-8" /> Situation acridienne actuelle au niveau national, régional et international (Situation arrêtée au 21 avril 2020) - INPV INPV
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural.
Institut National de la Protection des Végétaux " INPV "

Situation acridienne actuelle au niveau national, régional et international (Situation arrêtée au 21 avril 2020)

  • En Algérie

La situation relative à l’activité du criquet pèlerin en Algérie demeure calme au niveau de toutes les wilayas du grand sud abritant les foyers de reproduction printanière. En effet, les prospections réalisées par les équipes de surveillance et d’intervention au niveau des wilayas de Tamanrasset, Adrar, Illizi et Béchar n’ont révélé pour l’instant, aucune activité particulière. Les rares présences acridiennes détectées ont été observées au niveau des périmètres agricoles d’Adrar et de Tamanrasset.

  • Au niveau des pays limitrophes de la région occidentale (Payas sahéliens)

La situation acridienne est calme au niveau de tous les pays limitrophes : Mauritanie, Mali, Niger et le Tchad.

  • Au niveau des pays de la région centrale

La situation actuelle au niveau des pays de la corne de l’Afrique reste extrêmement alarmante, car davantage d’essaims se sont formés notamment au nord et le centre du Kenya, le sud de l’Éthiopie et la Somalie. Au niveau des pays de la mer rouge et ceux du Golf persique, l’activité acridienne est dominée par la signalisation de bandes larvaires résultant de la forte reproduction printanière notamment au niveau de l’Arabie Saoudite, l’Iran, le Pakistan et Oman.

Les interventions aériennes et terrestres se poursuivent au niveau des pays concernés, portant le cumul des superficies traitées à 639.100 ha, depuis le début du mois de Janvier 2020.

  • Prévisions 

Le potentiel acridien autochtone composé d’individus solitaires dispersés pourrait déclencher des reproductions printanières limitées au niveau des périmètres irrigués d’Adrar, Tamanrasset, El Bayedh, Illizi, Djanet et El Goléa.

Durant cette phase printanière, aucune activité acridienne particulière n’est prévue au niveau de tous les pays sahéliens : Tchad, Niger, Mali et la Mauritanie.

La reproduction printanière va se poursuive au niveau des pays de la région centrale et d’avantage d’essaims et bandes larvaires seront générés durant les mois d’avril, mai et juin 2020. Le potentiel acridien issu de cette reproduction pourrait atteindre les zones de reproduction estivales situées à l’ouest du Soudan et l’est du Tchad à partir du mois de juin 2020. Ce scénario pourrait provoquer une invasion acridienne au niveau de tous les pays sahéliens durant l’été et pays maghrébins durant l’automne 2020.

INPV © 2020 inpv

Warning: require_once(institut/xlmrpc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/inpv/public_html/index.php on line 16

Fatal error: require_once(): Failed opening required 'institut/xlmrpc.php' (include_path='.:/usr/lib/php:/usr/local/lib/php') in /home/inpv/public_html/index.php on line 16