INPV
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural et de la Pêche
Institut National de la Protection des Végétaux " INPV "

Pourquoi faut-il privilégier le traitement préventif plutôt que le traitement curatif contre la mouche de l’olive ?

La mouche de l’olive est l’un des plus redoutables ravageurs de la culture de l’olive en Algérie. Elle se multiplie dès que les  conditions climatiques lui sont favorables en l’occurrence températures douces et humides. Son aire de répartition se localise  pratiquement dans toutes les wilayas de production des olives  du Nord du pays.

Les adultes commencent à émerger aux mois de février-mars mais ces derniers périssent sans se multiplier (vie courte). Une deuxième apparition est observée entre juin-juillet et les femelles pondent leurs œufs à l’intérieur des olives encore vertes et amères, on parle de la 1ère génération. La 2ème génération évolue entre juillet-août également sur les fruits encore verts. De fin septembre à novembre, une 3ème génération se développe toujours dans les fruits. Les générations se chevauchent et se succèdent l’une après l’autre.

Il est à noter que les dégâts sont purement commis par les larves qui se développent à l’intérieur de l’olive affectant directement l’alimentation du fruit, sa maturation et sa force d’attachement au pédoncule provoquant ainsi une chute accélérée des fruits atteints ce qui se traduit par une baisse sensible des rendements. D’autres dégâts d’ordre qualitatif peuvent être entraînés qui se résument en une altération de la qualité de l’huile par augmentation du taux d’acidité.

Les dégâts de la mouche peuvent être substantiels si la lutte n’est pas bien maîtrisée, c’est pourquoi il faut privilégier le traitement préventif plutôt que le traitement curatif.

A cet égard, les oléiculteurs doivent se préparer pour y faire face et prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer une lutte efficace et raisonnée visant essentiellement la protection des fruits d’autant plus que les conditions propices pour le développement de ce redoutable ravageur sont réunies à savoir : températures idéales et stade réceptif des fruits.

Toutefois, l’efficacité des traitements repose sur la détection au moment propice des premiers vols d’adultes pour chaque génération grâce à des pièges à phéromones sexuelles ou alimentaires. Les traitements sont dirigés principalement contre les adultes.

Par ailleurs, certaines actions d’ordre prophylactique peuvent réduire considérablement la pression de la mouche et qui consiste à :

  •  Réaliser un bon travail du sol par griffage superficiel sur une profondeur de 05 cm. Cette méthode permet une mortalité des pupes et à long terme réduction des effectifs ;
  • Ramasser et détruire les olives piquées ;
  • Anticipation sur la date de récolte qui permettra de réduire les niveaux d’infestation des olives et particulièrement celles des olives à l’huile.

 NB : Le dispositif de surveillance est déployé par les Stations Régionales de l’INPV à travers les zones potentielles de production des olives. Le suivi technique se solde généralement, par la détermination du risque qui sera transmis aux oléiculteurs concernés au bon moment sous forme d’un bulletin d’avertissement agricole spécifique pour chaque région ayant fait l’objet de surveillance.

INPV © 2018 inpv

Warning: require_once(institut/xlmrpc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/inpv/public_html/index.php on line 16

Fatal error: require_once(): Failed opening required 'institut/xlmrpc.php' (include_path='.:/usr/lib/php:/usr/local/lib/php') in /home/inpv/public_html/index.php on line 16