INPV
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural et de la Pêche
Institut National de la Protection des Végétaux " INPV "

Où en est-on avec la campagne céréalière 2014-2015?

Les conditions climatiques peu généreuses qui ont caractérisé le démarrage de la campagne céréalière 2014-2015 ont fait que les opérations de semis se sont vues repoussées, voire même récidivées au niveau de quelques régions.

La clôture officielle de ces opérations s’est faite au début du mois de février dans la majorité des wilayas avec des objectifs d’emblavure dépassés pour certaines.

La période considérée a été accompagnée par une caravane de sensibilisation nationale sur la protection phytosanitaire des céréaleslancée à travers 12 Stations Régionales de la Protection des Végétaux, à savoir les stations d’Adrar, Constantine, Tlemcen, Chlef, El Tarf, Batna, Mascara, Oran, Mostaganem, Drâa Ben Kheda et Alger. Le slogan de cette caravane qui a sillonné une vingtaine de wilayas céréalières a porté sur la promotion de parcelles céréalières propres et indemnes d’adventices en combinant le bon choix de l’herbicide et des traitements fongiques, le respect de la dose d’utilisation et la période d’intervention.

Cependant, cette période d’intervention contre les mauvaises herbes n’a malheureusement pas pu être respectée dans plusieurs wilayas notamment Constantine, Annaba, El Tarf, Guelma, Skikda et Sétif en raison de l’inaccessibilité des parcelles inondées; ce qui s’est répercuté surtout sur le bon déroulement de l’opération qui s’est vue repoussée à un stade relativement avancé de la culture. En dépit de toutes ces contraintes, le pourcentage des surfaces désherbées a dépassé les 90% des objectifs à travers le territoire national, ce qui représente un taux très satisfaisant et prometteur.

D’autre part, la détection des premiers foyers des maladies foliaires a eu lieu à un stade précoce de la culture dans quelques régions tel les que la rouille brune, la rouille couronnée et l’helminthosporiose. Les superficies touchées par ces maladies ont été limitées et vite maitrisées en raison des conditions climatiques défavorables à leurs propagations d’une part et les traitements préventifs et curatifs appliqués d’autre part.À ce jour, la septoriose demeure la maladie foliaire la plus dominante dont la dissémination a été favorisée par les fortes pluies hivernales.

D’autre maladies et ravageurs continuent à surgir à travers les zones de production surtout celles où les mesures prophylactiques pouvant diminuer le taux d’inoculum ne sont pas appliquées, à savoir la rotation, l’utilisation des semences saines et traitées et la fertilisation azotée raisonnée.

En effet, le ver blanc apparait comme l’une des problématiques phytosanitaires connaissant une évolution de plus de 13% des infestations par rapport à la campagne écoulée. L’utilisation de la semence non traitée, l’absence des traitements printaniers localisés et l’utilisation de fumier qui n’est pas bien décomposé paraissent les premiers facteurs ayant été à l’origine de cette élévation des infestations notamment pour la wilaya de Constantine . Aussi, de nouvelles infestations ont été enregistrées durant cette campagne au niveau de 14 wilayas..

La campagne de lutte contre les rongeurs arvicoles a enregistré cette année à son tour de nouvelles infestations par la mérione des shaw portant le cumul à 22 wilayas affectées. Les opérations d’appatâge sont officiellement clôturées au niveau de 18 wilayas et se poursuivent à travers les autres wilayas avec un taux de couverture global de 72.5%.

La surveillance contre la punaise des céréales se poursuit au niveau de l’ensemble des wilayas céréalières potentielles. Àce jour, seules les wilayas de Saida, Tlemcen et Sidi Bel Abbés ont enregistré des infestations par ce fléau contre lequel, les interventions chimiques se font en dehors des cultures.

Malgré les conditions climatiques délicates qui commencent à menacer quelques régions par la sécheresse, la bonne préparation des agriculteurs dès le début de la campagne par les différents programmes de soutien et l’accompagnement des instituts techniques spécialistes en la matière à l’instar des services de l’INPV qui ont réalisé à ce jour 96 regroupements et diffusant 41 bulletins d’avertissement agricoles et 710 activités radiophoniques relatifs à la protection phytosanitaire des céréales. Tous ces efforts laissent , augurer d’un rendement meilleur par rapport à la campagne écoulée avec toutes les réserves que doivent entreprendre les producteurs en cette phase critique surtout en terme d’irrigation d’appoint.

Télécharger le Document

INPV © 2019 inpv

Warning: require_once(institut/xlmrpc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/inpv/public_html/index.php on line 16

Fatal error: require_once(): Failed opening required 'institut/xlmrpc.php' (include_path='.:/usr/lib/php:/usr/local/lib/php') in /home/inpv/public_html/index.php on line 16