INPV
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural et de la Pêche
Institut National de la Protection des Végétaux " INPV "

COMMENT PREMUNIR LES POMMES ET LES POIRES DES CHENILLES DU CARPOCAPSE ?

Le carpocapse ou ver des pommes et des poires compte parmi les plus dangereux insectes ravageurs pouvant entraîner des  dommages importants particulièrement au niveau des zones potentielles de production de la Mitidja. En l’absence d’une protection efficiente, il peut compromettre des récoltes entières. En effet, il diminue la valeur qualitative et quantitative des récoltes d’où la nécessité de prendre des mesures afin de maintenir ses dégâts à un seuil économiquement tolérable.  

 

Ces papillons d’environ 18 à 20 mm d’envergure, ont une couleur gris-foncé, avec une tache caractéristique de forme ovale à fond blanc située à l’extrémité des ailes. Ils sont de mœurs crépusculaires et nocturnes.

Son activité est liée aux conditions climatiques qui se traduisent par des températures  crépusculaires supérieures à 15°C. Il est généralement actif pendant les soirées calmes et chaudes. Durant la journée, il se tient immobile sur le tronc et les branches ce qui rend difficile leurs observations.

Les dégâts sont exclusivement provoqués par les chenilles qui errent dès le début de leur éclosion et pénètrent ensuite par la pulpe qu’elles dévorent. Elles s’attaquent à la chaire en formant des galeries profondes remplies de sciure et pénètrent progressivement jusqu’au noyau du fruit en entraînant sa destruction. La présence de chenilles dans les fruits entraîne une chute prématurée de ces derniers.

La lutte

La lutte prophylactique contre cet insecte permet de diminuer le nombre des formes de conservation présentes dans les vergers. Il s’agit en premier lieu d’éliminer les foyers primaires de ce ravageur en débarrassant les débris de récoltes et les fruits tombés mais également par le travail du sol.

Sachant que l’activité du carpocapse s’échelonne sur plusieurs mois et en surveillant le niveau de population des adultes grâce aux pièges à phéromone, la lutte contre ce lépidoptère se base sur l’évaluation du risque. Le piégeage sexuel est une technique qui consiste à placer 03 pièges (Delta), équipés de phéromones sexuelles spécifiques afin de détecter les premiers vols de ce ravageur et de déclencher, dès que le seuil de nuisance est atteint, le traitement au moment propice.

Actuellement, le seuil de nuisibilité est atteint au niveau de certaines régions d’où nous recommandons aux arboriculteurs producteurs de pommes et de poires de prendre les dispositions nécessaires pour assurer une protection phytosanitaire sans relâche visant à empêcher la pénétration des chenilles à l’intérieur des fruits.

INPV © 2018 inpv

Warning: require_once(institut/xlmrpc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/inpv/public_html/index.php on line 16

Fatal error: require_once(): Failed opening required 'institut/xlmrpc.php' (include_path='.:/usr/lib/php:/usr/local/lib/php') in /home/inpv/public_html/index.php on line 16