INPV
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural et de la Pêche
Institut National de la Protection des Végétaux " INPV "

Situation relative au criquet pèlerin (Situation arrêtée le 09 Novembre 2017)

Les opérations de surveillance et d’intervention pour cette phase automno-hivernale 2017 sont à pied d’œuvre au niveau des wilayas de Tamanrasset, Adrar et Illizi concernées par la reproduction acridienne et assurées par un dispositif composé de (05) équipes terrestres.

Les équipes de l’INPV sont orientées sur le terrain par les images satellitaires reçues de l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL) dont les biotopes favorables au développement des criquets sont répertoriés.

La situation acridienne est calme. Elle se caractérise par la localisation au niveau de l’extrême sud des deux wilayas d’Adrar et de Tamanrasset de faibles présences acridiennes. (Carte 01)

Les conditions écologiques demeurent favorables à la reproduction et au développement des criquets, notamment la végétation annuelle qui demeure verte au niveau des secteurs prospectés. (Carte 02)

En ce qui concerne la région occidentale de l’Afrique, excepté la signalisation de quelques ailés solitaires au sud de la Mauritanie et au nord du Niger, la situation acridienne est restée calme.

PRÉVISIONS                 

Le dessèchement de la végétation au niveau de la bande sahélienne de reproduction estivale particulièrement au nord du Mali et du Niger pourrait provoquer dans les jours à venir, la migration des ailés solitaires vers les régions de l’extrême sud algérien où les conditions écologiques demeurent favorables. Cette situation pourrait augmenter le potentiel acridien existant actuellement au niveau de la région du Hoggar. Aussi, ces populations acridiennes solitaires pourraient effectuer des reproductions à petites échelles  au niveau des oueds de la région du Hoggar qui renferment la végétation verte.

 

 

INPV © 2017 inpv