INPV
République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural et de la Pêche
Institut National de la Protection des Végétaux " INPV "

Atelier régional de la mise en place du dispositif de surveillance et de lutte contre les rongeurs arvicoles

Dans le cadre de la mise en place du dispositif de surveillance et de lutte contre les rongeurs arvicoles au titre de l’année 2017/2018, un atelier de travail a été organisé par l’INPV  conjointement avec la DPVCT, les 22 et 23 Octobre 2017 au niveau de l’ITMAS de Ain Témouchent.

Ont participé à cet atelier différents intervenants notamment la DPVCT, les cadres des SRPV de : Boufarik, Chlef, Oran, Tlemcen, Mostaganem  et Mascara, les inspecteurs phytosanitaires des wilayas des  régions de l’Ouest et du centre, ainsi qu’un cadre de l’INVA.

Des communications orales ont été présentées lors de la première journée de cet atelier portant sur :

  • La problématique des rongeurs arvicoles en Algérie, le bilan qualitatif et quantitatif de la campagne écoulée, les contraintes ayant entravé le bon déroulement de la campagne.
  • Les réajustements à apporter ;
  • L’utilisation des cages de capture des rongeurs, pour évaluer la superficie infestée et l’étude de l’efficacité des traitements chimiques.

Un riche débat a été développé  concernant la méthodologie adoptée sur le terrain pour combattre ce redoutable fléau, ainsi que les  réajustements à apporter garantissant la réussite de cette opération.

La deuxième journée de cet atelier a fait l’objet d’une sortie sur terrain par l’ensemble des participants au niveau de la commune de Tighalimet(Daïra :Telagh) de la wilaya de Sidi Bel Abbés, où une formation a été dispensée par les cadres de l’INPV au profit de l’ensemble des participants, en matière d’utilisation des cages de capture, l’apport des appâts empoisonnés ainsi que l’évaluation des superficies et l’estimation des infestations.

 

A l’issue de cet atelier, des recommandations ont été prodiguées, pour  une prise en charge efficiente de ce fléau. Il s’agit de :

  • Réactivation du réseau de surveillance pendant les pics de proliférations de la mérione :
  • 1er pic juste après les moissons, dès le mois de Juillet,
  • 2éme pic et au mois de Septembre/Octobre;
  • Surveillance rigoureuse au niveau des wilayas potentielles qui n’ont pas traité la totalité des superficies infestées ;
  • Utilisation des cages pour la capture des rongeurs, comme outil pour la surveillance et l’évaluation ;
  • Respect du calendrier de surveillance et de lutte, tout en prenant en compte la spécificité de chaque région, et les changements climatiques qui ont sévi ces dernières années ;
  • Estimation réelle des infestations, en superficie et en densité d’infestation (nombre de terriers actifs par hectare) ;
  • Etablissement des arrêtés de lutte à temps pour une meilleure prise en charge des infestations ;
  • Récupération du produit, et lancement de la campagne dans les délais requis ;
  • Implication de la profession dans l’organisation de la campagne de surveillance, de lutte et de sensibilisation ;
  • Sensibilisation des agriculteurs quant à l’importance de dégâts que peut occasionner ce fléau, en l’absence de prise en charge, en renforçant les différents moyens d’appui technique ;
  • Implication des autres structures comme la DGF, les HCDS, la CAW, les services d’environnement à participer dans cette campagne.

 

 

 

 

 

 

INPV © 2017 inpv