République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Agriculture , du Développement Rural et de la Pêche
Institut National de la Protection des Végétaux

Situation relative au criquet pèlerin (Situation arrêtée le 02 Mars 2017)

Les opérations de surveillance et de lutte contre le criquet pèlerin durant la phase printanière 2017 se poursuivent au niveau des wilayas de Tamanrasset, Adrar, Illizi, Tindouf et Béchar abritant les zones de reproduction de cet insecte. A ce jour, une superficie globale de 3.280 ha a été prospectée avec la localisation des présences acridiennes composées d’ailés immatures de faibles densités au niveau des zones agricoles du sud d’Adrar.

Le dispositif antiacridien déployé sur le terrain est composé de cinq (05) équipes terrestres et deux (02) équipes aériennes appuyées par six (06) unités de veille.

Concernant la région occidentale, la situation acridienne est calme. En effet, excepté la signalisation de la présence de quelque ailés matures et immatures de faibles densités  au niveau de la Mauritanie aucune activité acridienne particulière n’a été observée.

Prévisions

Le potentiel acridien autochtone signalé durant la phase automnale 2016, pourrait rentrer en activité au niveau des zones de reproduction du Sahara central suite à l’adoucissement des températures enregistré au début de cette campagne printanière 2017.

Aussi, compte tenu de la recrudescence acridienne qui a caractérisé le centre et l’ouest de la Mauritanie durant les mois d’octobre et décembre 2016, l’Algérie pourrait recevoir des groupes acridiens échappés aux traitements à partir du nord de ce pays courant la phase printanière 2017.

 

INPV © 2017 inpv